ANCE félicite le gouvernement pour l’incinération du tabac illicite saisi au Togo

A l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, célébrée le 26 juin de chaque année, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a procédé le vendredi 29 juin 2018 au champ de tir à Lomé à l’incinération du tabac illicite saisi sur son territoire.

En effet, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite de Drogues et du Blanchiment (OCRTIDB) avait procédé en décembre 2015 à la saisie sur le sol togolais de 04 conteneurs de tabac illicite en transit. L’ANCE-Togo en tant que société civile luttant contre le tabagisme s’était saisie de l’affaire en apportant des preuves que lesdits produits saisis étaient illicites car ne respectant aucunement la législation en vigueur au pays de destination qui était le Niger.  Dès lors, l’ANCE-Togo suivait de près cette affaire relative à la saisie des conteneurs de produits illicites de tabac. Il s’agissait des affaires PV n° 083/2015 OCRTIDB : 03 conteneurs de cigarettes « Yes International » 3240 cartons dans les conteneurs MSKU 3271397, MSKU 9814791 et PONU 7526440, destinés à la société ITC Niger et PV n° 088/2015 OCRTIDB : 01 conteneur MSKU 9966048 ; 870 cartons de cigarettes « Bond International » destinées à la société SOUMA TOBACCO au Niger.

Dans sa démarche, l’ANCE-Togo a toujours plaidé pour la destruction pure et simple de ces produits illicites saisis. Mais malheureusement, le Togo était en ce moment confronté à un problème de taille car n’ayant pas encore ratifié le protocole pour éliminer le commerce illicite du tabac et ne pouvait donc pas les détruire.

Le 31 janvier 2018, le Togo a finalement ratifié le protocole pour éliminer le commerce illicite du tabac. Ainsi, le Togo dispose maintenant de tous les droits pour saisir et détruire tout produit illicite du tabac saisi sur son territoire et même si celui-ci est en transit.

Joignant l’acte à la parole, les Ministres de la Sécurité et de la Protection Civile et le garde des sceaux, Ministre de la Justice, chargé des Relations avec les Institutions de la République ont procédé le 29 juin passé à l’incinération des produits illicites du tabac saisis sur son territoire. Au total, 169,347 tonnes de cigarettes illicites ont été détruites au champ de tir à Lomé sous le regard du grand public.

Selon le Président du conseil d’administration de l’ANCE-Togo, Révérend Père Daniel NIPAPE , le gouvernement vient une fois encore de prendre une décision courageuse et salutaire qui va garantir une meilleure santé pour nos populations et celles des pays voisins qui sont confrontées à la montée vertigineuse des produits illicites du tabac dans nos marchés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.