ANCE-Togo échange avec les acteurs sur les crimes financiers au Sénégal

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) a pris part aux travaux du deuxième forum régional sur les dimensions genre et jeunesse et la participation des groupes vulnérables à la criminalité économique et financière en Afrique de l’Ouest. Ce forum est organisé conjointement par le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent (GIABA) et le Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre. Du 17 au 19 décembre 2018 plus de 60 délégués des Etats membres de la CEDEAO dont le Togo ont échangé sur la criminalité économique au Sénégal.

Cette rencontre régionale a réuni les acteurs ouest-africains pour un partage de connaissances, d’expériences et de meilleures pratiques en vue de définir un cadre global pour l’intégration de la dimension genre et jeunesse dans la lutte contre les crimes financiers. Il était également question de définir les stratégies et les programmes visant à lutter contre ces crimes ; bâtir une approche consensuelle pour une meilleure définition des enjeux stratégiques et opérationnels liés au genre et à la jeunesse ; ainsi que des mécanismes de lutte contre ces fléaux. Les travaux de ce second forum régional ont été ouvert par le Directeur Général du GIABA, Dr Kimelabalou ABA.

Au cours des travaux, les échanges ont tourné essentiellement sur les présentations relatives à la situation de la criminalité économique et financière transnationale organisée, à la réponse régionale au crime transnational organisé, à l’intégration des questions de genre et de jeunesse dans les politiques, stratégies et programmes de lutte contre la criminalité transnationale organisée. Les rapports nationaux sur la réponse législative et politique nationale à la criminalité économique et financière organisée, et les propositions pour l’intégration des questions liées au genre et à la jeunesse ont fait objet de discussions. Ce forum a permis d’enregistrer plusieurs résultats dont l’élaboration d’un plan d’action régional sur la composante genre et jeunesse de lutte contre les crimes financiers transfrontaliers en Afrique de l’Ouest.

Pour le Conseiller Juridique de l’ANCE-Togo, Mr Samiroudine OURO SAMA, l’un des représentants du Togo à ce forum régional, « Il faut encourager les Etats membres de la CEDEAO à ratifier, à transposer dans leur droit interne et à appliquer effectivement les instruments relatifs à la criminalité économique et financière transnationale organisée ». Il a également au cours du forum partager avec les délégués des autres pays les diverses actions de l’ANCE-Togo dans la lutte contre les crimes financiers avec un accent particulier sur le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans le cadre de son projet pilote d’actions en justice pour lutter contre la corruption, financé par l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.