ANCE-Togo prépare un rapport parallele sur l’ODD16

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-TOGO) avec le concours financier de Transparency International et de l’Union européenne, s’est engagé dans la production d’un rapport parallèle sur la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable (ODD 16) par le Togo. La production de ce rapport permettra de mesurer le niveau d’atteinte de ces cibles visés par rapport aux indicateurs définis par le Togo et les efforts supplémentaires nécessaires pour atteindre  l’agenda 2030.

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 25 septembre 2015 un programme de développement durable à l’horizon 2030 (Programme 2030), repris dans un document intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Il constitue le nouveau cadre de développement mondial reposant sur 17 objectifs de développement durable déclinés en 169 cibles dans les domaines de l’économie, du développement social et de la protection de l’environnement.

L’ANCE-Togo s’intéresse particulièrement à l’ODD 16 sur la gouvernance durable qui est tout particulièrement pertinent pour la lutte contre la corruption, les cibles les plus notoires étant la cible 16.4 sur les flux financiers illicites, la cible 16.5 sur la corruption et la pratique des pots-de-vin, la cible 16.6 sur les institutions transparentes et responsables et la cible 16.10 sur l’accès à l’information.

Cette année, le Togo s’est encore porté volontaire pour la troisième fois consécutive à soumettre directement un rapport sur les progrès nationaux réalisés au Forum politique de haut niveau (HLPF   High-Level Political Forum), qui se réunira  au mois de juillet 2018 à New York. Bien qu’il ne soit pas prévu que le Forum politique de haut niveau examine en profondeur l’ODD 16 avant 2019, il est essentiel d’assurer le suivi des progrès nationaux contre la corruption dès le départ, au vu des risques d’intégrité auxquels les ODD sont confrontés dans leur ensemble.

Selon M. Emmanuel Gueme, économiste-statiscien à  l’ANCE-Togo, cette étude encadrée dans une méthodologie robuste mise en place par TI et réalisée avec le soutien technique du Secrétariat de TI à Berlin, permettra d’évaluer le degré de mise en œuvre de l’ODD16, donc d’apprécier les progrès réalisés, de relever les défis et challenges et faire des recommandations.

Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire