ANCE-Togo présente les CAJAC aux Autorités Locales de la Kara

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement a rencontrée du 28 au 29 mars 2019, les Autorités Locales de la Région de la Kara. Ces séances de travail avec le préfet et le président de la délégation spéciale de la Kozah, ont pour but de présenter le projet de renforcement de la présence de Transparency International en Afrique subsaharienne, dont l’ANCE est responsable de la mise en œuvre au Togo.

Ces réunions d’échanges avec les autorités locales de la région, a permis à la délégation de l’ANCE-Togo, dirigée par son Directeur Exécutif, Dr Fabrice EBEH, de faire connaitre la structure et les actions en vue dans le milieu. A cet effet, elle a fait savoir aux autorités de la mise en place à Kara, d’un Centre d’assistance juridique et d’action citoyenne (CAJAC). Une activité de Transparency International, lancée depuis 2003 et dont la mission est de lutter efficacement contre la corruption en impliquant directement les citoyens ; et aussi de mieux comprendre le fonctionnement de la corruption et son impact sur la vie des personnes. Cette initiative de l’ANCE-Togo s’inscrit dans le cadre du projet de TI et vise la promotion de la bonne gouvernance économique à travers l’éveil et l’engagement citoyen. Ce CAJAC réalisera plusieurs activités dans la région, allant de l’information, de la formation des acteurs et les citoyens sur les méfaits de la corruption et les mesures anti-corruption existantes ; à la fourniture de l’assistance juridique aux témoins et victimes de la corruption.

Cette démarche de l’ANCE-Togo a été bien accueillie par les autorités locales de la région de la Kara. Elles ont témoigné à la délégation, leur entière disponibilité à œuvrer pour la réussite des activités du Centre d’assistance juridique et d’action citoyenne qui sera mis en place dans le milieu. Cette première sortie sur le terrain dans le cadre de ce projet, a été l’occasion pour le coordonnateur des CAJAC, M. Samiroudine OURO SAMA d’échanger avec les représentants des Organisations de la société civile, des secteurs public et privé, des médias et les étudiants de la Kara sur le rôle des CAJAC dans la lutte contre la corruption.

Cette activité est réalisée dans la région grâce à l’appui financier de l’Union européenne et de Transparency International à travers le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.