ANCE-Togo rencontre des partenaires stratégiques

Les mois de mai et juin  s’achèvent sur une note de satisfaction générale pour l’ensemble des actions de plaidoyer de haut niveau qui ont eu lieu. Au cours de cette période, l’équipe de ANCE-Togo a rencontré plusieurs structures étatiques de haut niveau et les institutions internationales et ambassades accréditées au Togo.

La recherche de nouveaux partenaires s’inscrit dans la stratégie de longue durée de l’ANCE pour promouvoir la bonne gouvernance économique au Togo. Les mois de mai et  juin ont été marqué par une pléiade d’actions de plaidoyer avec la rencontre de nombreuses personnalités de haut niveau.

En effet, la première série de rencontres a eu lieu avec les responsables de plusieurs organismes et structures étatiques, notamment Monsieur Yao Florent MAGANAWE, Secrétaire Général du gouvernement,  Monsieur Wolanyo Kodzo AMAWUDA, Directeur Général du Budget, Dr Mongo AHARH-KPESSOU, Secrétaire permanent pour le suivi des Politiques de reformes et des programmes financiers, Monsieur HOMEVOR Etsri, Secrétaire Général du ministère de la planification du développement.  Au cours de ces rencontres, il s’est agit d’une part pour l’ANCE-Togo de s’acquérir des difficultés rencontrées par ces institutions étatiques dans la mise en œuvre de la loi du règlement à la fin de chaque exercice budgétaire et les préparatifs  pour le basculement du Togo vers le budget programme, la possibilité d’intégrer l’ODD16 dans le rapport national volontaire à présenter au Forum Politique de haut niveau  en juillet 2018 à New York , et l’accélération des réformes pour la lutte contre la corruption dans l’administration publique.

En ce qui concerne la mise en œuvre de la loi de règlement, il a été convenu de rechercher des fonds pour l’organisation d’un atelier incluant tous les acteurs concernés (budget, finances, cour des comptes, assemblée nationale). Relativement au basculement au budget-programme en 2019, les discussions ont permis de mieux apprécier les actions en cours et aussi la nécessité de mobiliser  les ressources pour le renforcement de capacités des acteurs impliqués dans cette reforme budgétaire  sur les nouveaux instruments de gestion axée sur les résultats. L’ANCE a aussi profité pour demander l’appui du secrétaire général du gouvernement pour l’adoption rapide de l’amendement de la loi anti-tabac et l’adoption de l’avant projet de  loi anti-corruption.

La deuxième série de rencontres a concerné les organisations internationales et ambassades accréditées au Togo. La délégation de l’ANCE a rencontré successivement Monsieur  Marc VIZY, Ambassadeur de France au Togo, Monsieur Christoph SANDER, Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Monsieur Assoukou Raymond KRIKPEU Représentant Résident de l’UEMOA au Togo, Monsieur Ryan BALLOW, Chef de la section Politique-Economique de l’Ambassade des USA au Togo, Madame Épiphanie  HOUMEY EKLOU-KOEVANU, Cheffe d’équipe gouvernance institutionnelle et renforcement des capacités/point focal genre au PNUD Togo et Monsieur Mamadou Saidou CAMARA, Directeur du Département Juridique et Services Institutionnels de la Banque d’Investissement et du Développement de la CEDEAO (BIDC). La rencontre avec ces institutions internationales et ambassades accréditées au Togo a porté sur la nécessité de prioriser les questions de bonne gouvernance dans leurs différents appuis au gouvernement, au secteur privé et aux organisations de la société civile. Spécifiquement avec le PNUD, l’ANCE-Togo a  sollicité la collaboration de cette organisation onusienne sur les questions liées à la mise en œuvre de l’ODD16.

Le Directeur Exécutif de ANCE-Togo, Dr Fabrice EBEH exprime toute sa profonde reconnaissance a toutes ces structures étatiques et diplomatiques pour leur disponibilité à œuvrer aux côtés du gouvernement et des autres acteurs notamment de la société civile dans le renforcement des actions en vue de  l’amélioration de la bonne gouvernance économique, la lutte contre la corruption et la transparence dans la gestion des finances publiques au Togo.

Laisser un commentaire