ANCE-Togo renforce son partenariat

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement, a eu plusieurs rencontres de travail et d’échanges avec les corps de contrôles et le ministère de la justice, au cours des mois de février et de mars. Ces séances  ont été une opportunité pour l’équipe de l’ANCE-Togo, d’attirer l’attention de ces acteurs étatiques sur la nécessité de l’amélioration continuelle du cadre juridique et institutionnel de lutte contre la corruption, et l’adoption des mesures complémentaires pour prévenir et lutter efficacement contre ce phénomène notamment dans le secteur public.

Au cours de cette période, l’ANCE-Togo a multiplié des rencontres de plaidoyer et de collaboration avec plusieurs institutions de la république, des corps de contrôle et les ministères ; des acteurs pas des moindres dans la chaîne de la gouvernance économique. Ainsi, l’équipe de l’ANCE-Togo avec à sa tête, le Directeur Exécutif, Dr Fabrice EBEH est aller à la rencontre de la Cour des Comptes du Togo (CCT), de la Cellule Nationale du Traitement des Informations Financières(CENTIF-Togo), de la Direction Nationale du Contrôle des Marchés Publics (DNCMP), et de la Direction de la Législation au ministère de la Justice. Ces rencontres de travail ont porté entre autres, sur la présentation et les actions de l’ANCE-Togo dans les domaines de bonne gouvernance économique et de lutte contre la corruption ; le plaidoyer pour l’adoption des lois relatives à l’agence judiciaire de l’État, et la prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées au Togo ; la réalisation d’une évaluation de l’intégrité de la justice sur la base des outils de l’ONUDC ; l’effectivité du contrôle juridictionnel de la Cour des Comptes ; le renforcement du contrôle de la procédure de passation et le suivi de l’exécution des marchés publics et délégations de service public ;  et enfin la formalisation de la collaboration entre ces instances et l’ANCE-Togo.

Les discussions avec ces différents acteurs ont abouti à des résultats encourageants et témoigne de l’engagement de toutes les parties prenantes pour l’amélioration de la gouvernance économique et la lutte contre la corruption dans notre pays. On note également un renforcement des relations de collaboration entre l’ANCE-Togo et l’ensemble de ces instances au regard des réponses apportées à nos différentes doléances. Ces institutions et corps de contrôle se sont engagés à travailler davantage pour une prise en compte de nos inquiétudes et propositions dans la mise en œuvre de leurs diverses missions. C’est également une satisfaction globale  pour l’ANCE-Togo au regard des actions de plaidoyer menées tout au long de ces deux mois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.