Bilan satisfaisant des coalitions communautaires anti-drogues

Un an après leurs mises en place, les coalitions anti-drogues de Kélégougan et d’Agbalépédogan ont tenu, pour le compte de cette année nouvelle, leur première réunion communautaire respectivement les 28 Janvier et 3 Février 2018. Ce tout premier exercice est soldé par un bilan satisfaisant et des perspectives ont été envisagées.

Bilan satisfaisant, c’est ce qu’on peut retenir des un an d’existence des coalitions d’Agbalépédogan et de Kélégougan mises en place en Janvier 2017. L’objectif principal de cette initiative est de promouvoir la prévention et la lutte contre l’usage des drogues dans ces quartiers. A l’heure du bilan on relève que chaque coalition dispose désormais d’un document de diagnostic communautaire permettant d’évaluer ses besoins et ses ressources, d’analyser les problèmes et les objectifs. Un bureau exécutif également a été mise en place dans chaque coalition en vue de coordonner les activités. Afin d’établir des relations avec les personnes en relation avec la drogue et créer un climat de confiance entre elles les membres des coalitions, il a été initié des opérations de salubrités des lieux de consommation de ces substances. Aussi, les membres des deux coalitions ont-ils répertorié les points chauds (lieux de consommation de drogues) en vue de les neutraliser en prévoyant de les transformer à long terme en des sites de loisirs.

Pour parvenir à ce résultat les membres (volontaires) desdites coalitions ont bénéficié de trois sessions de renforcement de capacités sur les troubles liés à la consommation des substances psycho actives organisées par l’ANCE-Togo en collaboration avec le Comité National Anti-Drogues (CNAD) et financé par les Coalitions Antidrogues des Communautés d’Amérique (CADCA).

Au cours de la rencontre, le coordonnateur du projet anti-drogue à l’ANCE Togo, Mourtala Sadath, les a exhortés à considérer ce phénomène du point de vue de santé publique afin d’aider les usagers à accéder aux soins adéquats et à un accompagnement psychologique. Il les a en outre amenés à   mieux appréhender l’approche préventive et les stratégies visant la réduction du taux de consommation au niveau communautaire.

Le Rev. Père Daniel Nipape, Président du Conseil d’Administration de l’ANCE-Togo, s’est dit satisfait du bilan des activités réalisées par les deux coalitions. Tout en rappelant l’objectif visé à savoir faire d’Agbalépédogan et de Kélégougan des communautés saines et sans drogue, il a exhorté les membres desdites coalitions à plus d’efforts et d’engagement dans la mise en œuvre de leurs plans de travail afin de relever les défis des communautés sûres, saines et sans drogues au Togo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.