Carte des Scores 2020 du MCC : ANCE-Togo félicite les progrès enregistrés

La Millenium Challenge Corporation(MCC) a rendu public le vendredi 1er Novembre 2019, au titre de l’année fiscale 2020, les résultats de l’évaluation annuelle des performances des pays participant au processus compétitif de sélection à ses différents programmes d’investissements en faveur du développement. Les résultats indiquent que le Togo a validé 14 indicateurs sur les 20 dont le critère « Bonne Gouvernance ». L’ANCE-Togo, Contact National de Transparency International au Togo, demande au gouvernement de renforcer le cadre juridique et institutionnel de lutte contre la corruption, afin de pérenniser ces avancées. Comme en 2019, le Togo valide 14 indicateurs sur les 20 que compte cette évaluation annuelle des performances de 80 pays, menée par l’organisme américain, et regroupés dans 03 catégories : la bonne gouvernance, la liberté économique et l’investissement dans le capital humain. Au niveau de l’indicateur « Bonne gouvernance », le Togo a validé le contrôle de la corruption, la liberté d’information, les libertés civiles et l’Etat de droit. L’investissement dans le capital humain regroupe les dépenses dans l’éducation primaire, le taux d’achèvement des filles au cycle primaire et la protection des ressources naturelles. L’indicateur « Liberté économique » a pour sa part, permis au Togo de mettre au vert, l’inflation politique budgétaire, la qualité de la réglementation, le genre dans l’économie, les droits fonciers, l’accès au crédit et la création d’entreprises. Le Togo satisfait pour la 4ème année consécutive les 03 critères d’éligibilité au Programme Compact, à savoir la validation de l’indicateur de « contrôle de la corruption », la validation d’au moins un des indicateurs de droits démocratiques (droits politiques et libertés civiles) et la validation de la majorité des 20 indicateurs avec au moins un indicateur au vert dans chaque catégorie. La publication de cette évaluation intervient alors que le Togo se prépare à démarrer la mise en œuvre du Programme Threshold dont la signature de l’accord de don a eu lieu le 14 février 2019 avec comme principaux axes d’investissements, les TIC et le foncier. Pendant ce temps, il nourrit l’espoir d’une sélection pour le programme Compact. Tout en félicitant le Togo pour les progrès enregistrés, le Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo, Dr EBEH Kodjo Fabrice, demande aux autorités togolaises de poursuivre les réformes juridiques et institutionnelles pour mieux lutter contre la corruption au Togo. L’ANCE-Togo demande en effet aux autorités d’adopter avant la fin de l’année 2019, l’avant-projet de loi cadre portant prévention et lutte contre la corruption et les infractions assimilées ; l’avant-projet de loi organique relative à la déclaration du patrimoine ; l’avant-projet de loi relative à l’agence judiciaire de l’Etat et l’adoption des autres textes relatifs au statut particulier  des corps de contrôle dont l’arrêté octroyant les indemnités aux agents des corps des contrôle de l’Etat, ainsi que l’arrêté relatif à leurs frais de mission

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.