Communiqué de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE SUITE AU DECES TRAGIQUE DE MONSIEUR ODOHI SMAILA MEDJIDON, MEMBRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le lundi 30 septembre 2019, le Conseil d’Administration de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo), Contact national de Transparency International, a appris avec stupéfaction la disparition dans des conditions inhumaines et ignobles de l’un de ses membres, en la personne de Monsieur ODOHI Smaila Médjidon, dans la nuit du vendredi 27 septembre au matin du samedi 28 septembre 2018 au quartier Agoe Sogbossito. Monsieur ODOHI fut ancien cadre du ministère de l’environnement, des ressources forestières et de la protection de la nature, récemment recruté comme Responsable Administratif et Financier de la MIFA.

Selon les faits rapportés par l’hebdomadaire Dounia le mercredi 2 octobre 2019 et repris par plusieurs journaux et sites d’informations, la victime, âgé de 42 ans, était sorti rester à la devanture de sa maison aux environs de 20 heures pour prendre l’air. Très tard dans la nuit, sa femme, qui s’était couchée plus tôt, ne retrouvant pas son mari à ses cotés à son réveil, s’est mise à le rechercher.

Assistée par la famille et des proches, c’est au petit matin du samedi 28 septembre 2019, que la femme éplorée a retrouvé, avec émoi, le corps sans vie du sieur ODOHI Médjidon, dans un puisard non loin de la maison de la victime. Après le retrait du corps dans le puisard par les gendarmes appelés pour les constats et les enquêtes, la tête et les narines du pauvre monsieur porteraient des traces de saignement, a confié les témoins de la scène au journal. Selon les premiers constats, écrit le journal, la piste criminelle est privilégiée.

Monsieur ODOHI Smaila Médjidon fut un membre du conseil d’administration très exemplaire, véritable combattant pour la liberté, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ainsi que toutes les causes pour lesquelles l’ANCE-Togo est engagée depuis plus de 20 ans.

Le Conseil d’Administration de l’ANCE-Togo condamne avec la dernière rigueur cet acte honteux, ignoble et inhumain et demande au gouvernement de commanditer une autopsie du corps qui est toujours à la morgue et de prendre toutes les mesures pour qu’une enquête indépendante et transparente soit menée dans un meilleur délai pour identifier et punir sévèrement tous les auteurs et complices de cet acte barbare.

L’ANCE-Togo présente enfin toutes ces condoléances à la famille éplorée, en particulier, à sa femme et à ses enfants.

Fait à Lomé, le 04 Octobre 2019.

Pour le Conseil d’Administration,

EBEH Kodjo Fabrice

Secrétaire du Conseil

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.