Echange des OSC sur la loi type de la CEDEAO contre les drogues

L’Institut de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (WACSI), le Réseau Ouest Africaine des Politiques en Matière de Drogue (WADPN) et International Drug Policy Consortium(IDPC) en partenariat avec Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) ont organisé l’atelier de sensibilisation de la Société Civile sur la Loi Type et l’Appel de Dakar comme Outil de Plaidoyer à Accra au Ghana du 16 au 17 Mai 2019. L’objectif de l’atelier est de renforcer la capacité des OSCs et d’autres parties prenantes à comprendre, diffuser et promouvoir la Loi Type Ouest Africaine sur les drogues et « l’Appel de Dakar » au niveau national et à les utiliser comme outils de changement.

Pendant deux (2) jours,16 points focaux nationaux des pays du Réseau Ouest Africain des Politiques en matière de Drogues (WADPN) à savoir le Togo (représenté par l’ANCE-Togo), Benin, Ghana, Cote d’Ivoire, Mali, Burkina-Faso, Sénégal, Sierra Leone, Liberia, Nigeria, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mauritanie, Niger, ainsi que d’autre partenaires tels que RAFASUD et les points focaux des pays du PARECO et d’autres experts de l’Angleterre et de la Suisse ont pris part à l’atelier de sensibilisation et de renforcement des capacités de la société civile sur la Loi type de la WACD sur les drogues et « l’Appel de Dakar ». Cet atelier a servi de cadre d’apprentissage et de partage pour mieux appréhender les dispositions clés de la Loi type sur les drogues et la façon dont elles s’alignent sur les conventions des Nations Unies relatives au contrôles des drogues. Les participants ont été outillés sur les possibilités de diffuser et de discuter de manière plus générale des questions de plaidoyer en faveur de la réforme des lois sur les drogues dans la région. La Loi type prend plus en considération les droits humains et la réduction des risques.

Au cours des différentes sessions ; un bref aperçu sur le processus de l’élaboration de la Loi Type sur la drogue a été présenté ainsi qu’un résumé de la Loi type étape par étape, les dispositions clés et interprétation. Les résultats de l’évaluation de la Société Civile des Lois en matière de drogue en Afrique de l’Ouest ont fait aussi l’objet de discussions. L’Atelier s’est terminé par une réunion des points focaux de WADPN, où tous les membres ont fait la mise à jour de leurs activités.

Le chef du Département Santé de ANCE-Togo, Dr BEBEWOU Fortuna, représentant son organisation à cette rencontre a présenté le plan stratégique pour la diffusion de la Loi Type au Togo et les actions à mener pour plaidoyer à l’amélioration de la politique répressive au Togo, l’adoption des peines alternatives à l’emprisonnement comme les travaux d’intérêt général, des injonctions thérapeutiques, des centres de réhabilitations et de réintégrations pour les usagers, les centres de réductions de risques et bien d’autres mesures. Pour finir elle a félicité les organisateurs pour la réussite de l’atelier.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.