RESUME FICHE TECHNIQUE No 2&3

Fiche technique N°2

La liberté de l’information, qui favorise la transparence, a des répercussions directes sur la lutte contre la corruption, qui à son tour a un impact tangible en matière de développement.

L’accès à l’information constitue un outil essentiel dans la lutte contre la corruption. Il est un vecteur de responsabilité et transparence, et permet l’identification des pratiques de corruption et de les détecter. Les informations permettent au public de participer à l’examen des activités gouvernementales, et d’être en mesure de s’exprimer librement dans le cadre du développement de politiques et de lois anti-corruption ainsi que de contrôler leur implémentation. Dans cette fiche technique, nous abordons l’effectivité de ce droit d’accès du public à l’information pour lutter efficacement contre les actes de corruption.

Télécharger:   Fiche technique No2

 

Fiche technique N°3

L’endiguement de la corruption et des infractions assimilées exige toute une série de mesures, dont en première ligne, des mesures préventives efficaces.

La prévention de la corruption ne saurait suffire pour lutter efficacement contre la corruption. Pour cette raison, les trois instruments internationaux de lutte contre la corruption notamment la convention des nations unies contre la corruption, la convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées et le protocole de la CEDEAO de lutte contre la corruption prévoient tous une répression rigoureuse des actes de corruption et les infractions assimilées afin de mieux prévenir la corruption. Dans cette fiche technique, nous abordons l’importance des mesures de répression comme moyen de lutte contre la corruption au Togo.

Télécharger: Fiche technique No3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.