Grande sensibilisation des volontaires sur la lutte citoyenne contre la corruption

Le Centre d’Assistance Juridique et d’Action citoyenne (CAJAC) du Bureau régional (BR) de l’ANCE-Togo dans la région centrale, a animé le 27 août 2019 au Centre Régional du Volontariat (CRV), à Sokodé, une séance de sensibilisation à l’endroit des jeunes volontaires de la préfecture de Tchaoudjo. Cette activité qui a bénéficié du soutien financier de l’Union européenne et de Transparency International à travers le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères a permis à l’équipe de CAJAC d’entretenir la jeunesse sur la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

L’objectif de cette sensibilisation est de promouvoir la bonne gouvernance locale et le contrôle citoyen de l’action publique à travers l’éveil et l’engagement citoyen de la jeunesse de ladite région. Plus de 250 jeunes volontaires ont activement participé à cette séance animée par le Coordonnateur Régional du BR de l’ANCE-Togo dans la région centrale, M. Samiroudine OURO SAMA. La séance a débuté par le mot de bienvenue du Superviseur du CRV de la région Centrale, M. Séidou Abdlatif BOANE qui a exhorté les participants à tirer profit des informations et conseils qui seront donnés à travers les communications. Le coordonnateur régional a échangé avec ces jeunes volontaires qui ont soif d’acquérir des informations sur plusieurs thématiques relatives aux actions de l’ANCE-Togo, au rôle du CAJAC dans l’implication des citoyens dans la lutte contre la corruption, et à la campagne d’adhésion volontaire et gratuite des citoyens à l’ANCE-Togo. Ces différentes communications ont été l’occasion pour le Coordonnateur Régional de mettre en exergue les différents programmes de l’ANCE-Togo pour promouvoir la bonne gouvernance dans plusieurs domaines notamment économique, locale, foncière, en santé publique, sociale et environnementale. Au-delà, M. Samiroudine OURO SAMA est revenu sur le rôle et les missions du CAJAC de la région, avant de terminer sur l’occasion qu’offre l’ANCE-Togo à la jeunesse de contribuer efficacement dans la lutte citoyenne contre le fléau de la corruption, en adhérant gratuitement et de manière volontaire à ces actions dans la région.

Ces différentes communications ont été marquées par des échanges et discussions avec ces jeunes volontaires, et les questions-réponses à l’équipe CAJAC de la région centrale, a donc permis à plus de 250 participants d’avoir des informations fiables sur la corruption; d’être informés et sensibilisés sur ces manifestations et méfaits, d’adhérer à la lutte contre la corruption par la dénonciation des cas de corruption au CAJAC, de connaitre les moyens appropriés qui sont mis à leur disposition pour faire face aux cas de corruption, et enfin de connaitre les missions et le rôle d’un centre d’assistance juridique et d’action citoyenne dans la lutte contre la corruption.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.