L’Afrique veut gagner la bataille contre la corruption

Placée sous le thème « gagner la bataille contre la corruption, une voie durable vers la transformation de l’Afrique », le Togo à travers le ministère des Affaires Étrangères, de la coopération et de l’Intégration Africaine, a célébré ce 25 mai 2018 la troisième édition de la semaine de l’intégration Africaine.  Cette journée a regroupé toutes les communautés africaines présentes au Togo et le Brésil comme pays invité autour d’une variété d’activités culturelle, artistique et d’art culinaire.

Le ministre des Affaires Étrangères, de la coopération et de l’Intégration Africaine Prof. Robert DUSSEY aux côtés des diplomates africains accrédités au Togo pour le lancement officiel de la semaine de l’intégration africaine. Une journée instituée par l’Union africaine en vue d’accélérer l’intégration politique, culturelle et socio-économique du continent. Pour les dirigeants africains, cette intégration passe nécessairement par la promotion de l’unité, de la solidarité, de la cohésion et de la coopération entre les peuples d’Afrique et entre les Etats africains pour une lutte efficace contre la corruption dans nos Etats.

Mme Bali Kouméalo ANATE, Directrice de l’Intégration Africaine dans son discours de circonstance, a défini la corruption comme l’un des fléaux majeurs qui sape les performances socio-économiques et le développement des pays africains. Selon la directrice, la corruption se manifeste sous diverses formes : pots de vins, la fraude et l’extorsion, le népotisme, le favoritisme, les commissions occultes et le blanchiment d’argent et autres.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement représentée à cette célébration par une forte délégation conduite par son Directeur Exécutif Dr Fabrice EBEH  a marquée de son empreinte cette journée  à travers l’exposition d’un kakemono qui véhicule un message important sur les effets néfastes de la corruption et de la nécessité pour l’ensemble des acteurs notamment l’État et ses démembrements, le secteur privé et les organisations de la société civile à  conjuguer au pluriel  leurs efforts dans la lutte contre ce phénomène social. Cette journée a pris fin avec l’organisation d’une émission télévisée sur le thème de la journée avec d’éminentes personnalités dont Mme Bali Kouméalo ANATE, Directrice de l’Intégration Africaine, M. Wiyao Essohana, président de la Haute Autorité de Prévention et de lutte contre la Corruption et des Infractions Assimilées (HAPLUCIA), Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif, ANCE-Togo  et M. IBRAHIM, Directeur de l’Inspection Générale des Finances (IGF).

Pour plus de détails cliquer ICI pour regarder la vidéo de circonstance de la journée de l’intégration

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.