L’ANCE appelle les acteurs à s’unir contre la corruption au TOGO

Le 9 décembre de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale de lutte contre la corruption. La Haute Autorité en partenariat avec le secteur privé et les OSC notamment l’ANCE, Contact National de TI au Togo, ont commémoré cette journée le 11 décembre 2018 à Lomé en présence des partenaires techniques et financiers dont l’UE, le PNUD et la BAD. Une cérémonie marquée par le message de l’ANCE-Togo aux differents acteurs dont les citoyens pour une lutte efficace contre ce fléau.

Pour la 15e édition de la commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption, le thème retenu par l’Organisation des Nations Unies est : « Unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ». Au Togo, cette journée commémorée par la synergie des acteurs de lutte contre la corruption dont l’ANCE-Togo, a servi de cadre de réflexions sur les stratégies et moyens d’actions efficaces de lutte contre ce fléau qui a un impact négatif sur le développement socio-économique du pays. A cette occasion, Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo, à inviter tous les acteurs et les citoyens s’unir contre la corruption au Togo en accomplissant certains actes simples tels que, s’approprier la convention des nations unies contre la corruption afin d’exiger sa mise en œuvre ; veiller à l’intégrité de la justice et signaler les cas de corruption aux institutions en charge de lutte contre ce fléau. Il a également réitéré l’entière disponibilité et l’engagement de son organisation à travailler aux côtés des autorités togolaises pour lutter efficacement contre ce fléau au Togo en vue d’atteinte les ODD à l’horizon 2030. Mr Ebeh a plaidé pour l’adoption de l’avant-projet de loi cadre portant prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées au Togo, la loi portant création de l’agence judiciaire de l’Etat et tous les textes relatifs au fonctionnement et à l’organisation des corps de contrôle. Le Représentant Résident du PNUD et des représentants de l’Union européenne et de la Banque africaine de développement ont exprimé dans leur intervention l’engagement de leurs institutions respectives à accompagner les autorités et les OSCs dans la lutte contre ce mal.

Le secrétaire Général de l’ONU Antonio Guterres, dans son message de circonstance a réaffirmé l’engagement des Nations Unies à mettre fin à la malhonnêteté qui menace la mise en œuvre du programme 2030 et les efforts visant à instaurer la paix et assurer la prospérité de tous sur la planète.

Pour plus de détails sur cette journée, veuillez cliquer sur la vidéo ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.