L’ANCE célèbre la journée Internationale de Lutte Contre la Corruption

Dans le cadre de la commémoration de la journée Internationale de Lutte Contre la Corruption initiée par les Nations Unies depuis 2005, l’ONG ANCE-Togo a organisé le samedi 09 décembre 2017 à l’hôtel La Concorde, une conférence de presse avec soixante-dix participants.

Placé sous le thème « Unis contre la corruption pour le développement la paix et la sécurité », la journée internationale de lutte contre la corruption édition 2017 vise l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) en mettent en exergue, l’impact destructeur de la corruption et la nécessité d’une synergie d’actions pour la combattre afin de promouvoir le développement économique et social dans le monde et en particulier au Togo.

A cette occasion, une conférence a été conjointement animée par le Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo et le Président de la Haute Autorité de lutte contre la corruption et les Infractions Assimilées. Cette conférence a regroupé les représentants des Organisations Non Gouvernementales et associations œuvrant dans le domaine, les membres du Réseau Anti-corruption (RAC-Togo) et une forte présence des médias publics et privés.

Le président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les infractions Assimilées (HALCIA) a dans son mot d’ouverture, félicité l’ANCE-Togo pour son dynamise et sa détermination à œuvrer aux côtés du gouvernement pour lutter efficacement contre ce fléau qui tue le développement économique et affaiblit le tissu sociale en aggravant la pauvreté et la misère au Togo. Mr. Wiyao Essahana président de l’HALCIA a rappelé les efforts du gouvernement pour combattre ce fléau et a réaffirmé que tolérance zéro sera accordée à la corruption et a témoigne une fois encore sa disponibilité à collaborer avec l’ANCE-Togo pour la cause commune.

Le Directeur Exécutif de l’ANCE, M. EBEH Kodjo Fabrice, tout en saluant les efforts du gouvernement pour combattre ce fléau, a indiqué que plusieurs défis restent à relever.  Ces défis ne sauraient être relevés sans l’engagement actif de tous les acteurs.  Pour finir, il a formulé d’importantes recommandations à l’endroit de chaque acteur :

Au gouvernement :

  • Faire preuve de volonté politique réelle et sincère dans la lutte contre le phénomène de corruption, en appliquant le principe de la « tolérance zéro » ;
  • Donner l’exemple d’intégrité à travers des déclarations régulières et sincères,
  • Rendre opérationnel la déclarations d’intérêt et de patrimoines des hauts cadres de l’Etat, conformément à la Constitution ;
  • Adopter et appliquer la loi sur la prévention de la corruption (les mesures répressives ayant été déjà intégrées dans le nouveau code pénal) ;

Au secteur de la justice :

  • S’investir réellement dans la lutte contre l’impunité des crimes économiques y compris en son sein.

Aux citoyens :

  • Bannir la pratique de pot de vin dans les relations professionnelles et au sein de nos administrations ;
  • Développer la conscience citoyenne de rejet de la corruption en la dénonçant et en se mobilisant avec détermination pour la combattre ;
  • Renforcent davantage la veille citoyenne dans la lutte anti-corruption en exigeant toujours plus de transparence et des comptes aux gouvernants.

Rappelons que l’ANCE-TOGO est le Contact National de Transparency International au Togo.

 Suivez la vidéo de la conférence en  cliquant sur ce lien: JOURNÉE INTERNATIONAL DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

 

PHOTOS DE CEREMONIE

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.