Lancement de la campagne nationale contre la corruption au Togo

La Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) a démarré depuis le 13 septembre 2018, une campagne nationale de sensibilisation des populations contre la corruption et infractions assimilées. Placée sous le patronage du Président de la République, le coup d’envoi de cette campagne qui se décline en ateliers d’informations et d’échanges a été donné par le Premier Ministre, Sélom KLASSOU. Le thème retenu pour cette première édition est relatif à la « Participation citoyenne dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ». L’ ANCE-Togo est pleinement engagée aux côtés des autorités togolaises pour la réussite de cette campagne nationale de sensibilisation.

Plusieurs thématiques feront objet de communication tout au long de la campagne de sensibilisation initiée par la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Il s’agit entre autres, de la sensibilisation de toutes les couches socio-économiques sur les impacts de la corruption et les infractions assimilées au Togo, la répression de ce fléau, les dispositions pénales de lutte contre ce phénomène et les différents instruments internationaux de la CEDEAO, de l’Union Africaine et des Nations Unies contre la corruption. La HAPLUCIA organisera dix ateliers d’informations et d’échanges et un atelier VIP qui rassemblera les responsables des institutions de la république, les députés et les membres du gouvernement à Lomé. Plusieurs autres ateliers se tiendront également dans les chefs-lieux de régions et des préfectures. Plus de 7650 acteurs de différentes couches socio-économiques bénéficieront de cette première campagne de sensibilisation contre la corruption et les infractions assimilées.

La cérémonie de lancement a mobilisé plusieurs responsables des institutions étatiques, les membres du gouvernement, les partenaires techniques et financiers et de diverses autres personnalités relevant du monde socio-économique et de la société civile. Pour le premier ministre « l’éradication de la corruption, qui incombe nécessairement à tous les citoyens, permet à un pays de se développer socialement et économiquement. Aussi la lutte contre la corruption doit-elle être aussi collégiale, conséquente, structurante et efficiente ». Le Directeur Exécutif  de l’ANCE-Togo, Dr Fabrice EBEH a saisie l’occasion pour féliciter le gouvernent pour toutes les actions entreprises pour la promotion de la bonne gouvernance économique et la lutte contre la corruption et plaider pour l’adoption rapide de la loi-cadre portant prévention et lutte contre la corruption et les infractions assimilées au Togo. Il a également mis à profit  son intervention à cette tribune au nom des OSCs du Togo, en rappelant  les conséquences de la corruption au niveau mondial, régional et au Togo et lancer un appel  à une meilleure coordination des acteurs (secteur public, secteur privé et OSCs) pour une  lutte efficace contre ce phénomène.

Rappelons que l’ANCE est totalement engagée dans cette campagne aux côtés de la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA).

Nous y reviendrons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.