Le Bureau Régional de Sokodé rencontre les acteurs

Le Bureau Régional de l’ANCE-Togo ouvert dans la région Centrale en début du mois de juillet 2019, a entamé les rencontres d’échanges et de travail avec les différents responsables des services et institutions étatiques, et des organisations de la société civile. Une initiative qui vise à faire connaitre l’ANCE-Togo à ces différents acteurs pour une meilleure collaboration dans la mise en œuvre de ces différents programmes dans le milieu.

Au cours de la semaine du 22 juillet 2019, le Coordonnateur Régional de l’ANCE-Togo, M. Samiroudine OURO SAMA a rencontré tour à tour le Directeur Régional de la Planification du Développement et de la Coopération, M. Abdoul-Razak OURO DJERI ; le Commissaire Principal de la Ville de Sokodé, M. Manawè KAO-KEZIE ; la cheffe d’antenne de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), Mme Dan-ladi BAZA ; la Directrice de l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires de Sokodé (ENAS-S), Mme Aimée AYINDO et le Conseiller Technique National du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDéGol), M. Kokouvi ATTISSO.

Ces différentes rencontres ont été l’occasion pour le Coordonnateur Régional de présenter les différents programmes de l’ANCE-Togo à ces différents acteurs et aussi le rôle très important qu’elle joue aux côtés des autorités togolaises dans la promotion de la transparence dans la gestion des affaires publiques et la lutte contre la corruption. Les discussions avec ces différents acteurs ont également permis au Coordonnateur de partager avec eux les futures actions de l’ANCE-Togo dans le milieu et surtout du CAJAC qui est également logé au sein de notre Bureau Régional à Sokodé. Une activité de Transparency International qui vise à impliquer directement les citoyens dans la lutte contre la corruption, en apportant aux personnes victimes ou témoins d’actes de corruption des conseils et une assistance juridiques.  A leur tour, ils ont souhaité la bienvenue à l’ANCE-Togo dans la région et manifester leur disponibilité à l’accompagner dans ces diverses actions de sensibilisation, de renforcement des capacités des acteurs, d’accompagnement technique de l’administration locale dans le but d’améliorer les  services offerts aux citoyens dans la région, de rendre les citoyens plus responsables et engagés dans le contrôle citoyen de l’action publique et surtout mobiliser les acteurs des secteurs public, privé , de la société civile et aussi les populations dans la lutte contre la corruption.

Le coordonnateur régional poursuit les échanges avec d’autres acteurs de la région. Il se rendra dans les jours à venir chez les autorités locales dont le maire et le préfet. Autres rencontres en perspectives, celles du Président du Tribunal de Sokodé, les différents directeurs régionaux de l’éducation et de la santé et aussi plusieurs responsables de la société civile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.