Le Conseil du RAC évalue la mise en œuvre de son projet

Les membres du Conseil d’administration du Réseau anti-corruption (RAC-Togo) se sont réuni le 23 juillet 2019 au siège de l’ANCE-Togo pour échanger autour de 3 grands principaux points. Il s’agit d‘abord de la présentation du rapport narratif de mis en œuvre du projet de développement institutionnel, ensuite les perspectives et enfin les divers.

Conformément aux statuts et règlements intérieurs du réseau en son article 23 alinéas 2, les membres du conseil d’administration du RAC-Togo se sont réuni pour échanger et prendre des résolutions pour la suite du travail qui les attende. Au cours de la présentation du rapport  par M. GUEME Dodji Kodjo, économiste à l’ANCE-Togo de façon succincte, l’on retient que le RAC-Togo a déjà réalisé avec succès 80% des activités inscrites dans le projet et qu’il ne reste qu’entre autres trois activités à mener notamment l’atelier sur le journalisme d’investigation, le suivi judiciaire des dossiers déjà constitué en collaboration avec la Haute Autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées et les émissions radiophoniques et télévisées.

Trois perspectives ont fait l’objet d’échanges au cours de la rencontre. Il s’agit notamment de l’organisation de l’atelier sur le journalisme d’investigation. Le Président du Conseil est chargé de contacter le réseau des journalistes d’investigation de l’Afrique de l’ouest pour solliciter leur expertise et écrire à l’Ambassade des USA au Togo pour solliciter leur collaboration de financement pour le recrutement d’un expert en la matière ; ensuite l’accord des petites subventions aux membres du réseau à travers un appel à candidature selon les règles de l’art ; et enfin la divulgation du rapport de l’étude des cas de malversations à caractère économique porté en justice de 2008 à 2018 élaborer par le Consultant BABA YARA Affo Lamine. Ces différentes perspectives ont conduit à l’adoption de deux résolutions : la validation du rapport narratif de mise en œuvre des activités du RAC-Togo par le Conseil d’administration et la mise en place de trois commissions. Il s’agit de la commission relecture du rapport de l’étude susmentionnée, la commission appel d’offre et la commission création de site web du RAC-Togo.

Le Président du CA, Dr Fabrice Ebeh a, dans son mot de fin exhorté les membres du conseil à plus d’ardeur dans le travail et de solidarité d’action pour une meilleure visibilité des actions du réseau dans la lutte contre la corruption au Togo.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.