L’ONG ANCE-TOGO primée meilleure OSC de lutte contre la corruption au Togo

C’était à l’occasion de la 4eme édition de la nuit des droits de l’homme, organisée par le CACIT le 20 decembre 2019 à Canal Olympia à Lomé que cette dynamique ONG a été reconnu meilleure organistion de la société civile qui lutte efficacement contre la corruption et les infractions assimilées. La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs personnalités et des OSC. Pour la circonstance Docteur Fabrice EBEH était entouré des membres du Conseil Régional de la région maritime, et du personnel de cette ONG. Cette distinction honorifique est avant tout la reconnaissance des efforts de notre ONG dans la lutte contre ce fléau au Togo. Depuis la mise en oeuvre du projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption financé par l’Union européenne , l’ONG ANCE-Togo a multiplié des campagnes de sensibilisation de grande envergure, des plaidoyers de haut niveau, impliqué des partenaires stratégiques, coordonner les actions des OSCs en la  matière, collabore avec les différents corps de contrôle, les institutions étatiques en charge de lutte contre la corruption notamment la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), les différents ministères sur les questions brûlantes de la lutte contre ce fléau dévastateur de l’économie nationales. Cette distinction honorifique intervient au moment particulier où l’ONG ANCE-Togo a officiellement rendu opérationnel ces trois centres d’assistance juridique et d’actions citoyennes (CAJAC), respectivement dans la région maritime, la région centrale et la région de la Kara. L’ANCE-Togo s’engage dans la dynamique de lutter contre la corruption au niveau local avec les CAJAC qui permettent aux citoyens victimes ou témoins d’actes de corruption de déposer des plaintes contre de tels  actes. Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif de l’ONG ANCE-Togo a exprimé sa joie et dédié ce prix au staff, aux membres des conseils régionaux et du censeil national, aux différents partenaires techniques et financiers (UE, TI et Pro-CEMA) pour leur collaboration. Par ailleurs, il souligne que son ONG travaillera en collaboration avec les maires au niveau local afin que les questions  d’intégrité  soient centrales à  la gestion des nouvelles communes pour l’émergence tant souhaitée du Togo et une meilleure gouvernance locale au Togo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.