Lutte anti-drogue : ANCE échange avec les acteurs à Nairobi

Le Programme du Conseil de Drogue (DAP) de Colombo Plan a organisé conjointement avec la Société internationale des professionnels de la prévention de la consommation et du traitement de la toxicomanie (ISSUP), la deuxième édition du forum mondial des jeunes leaders pour la réduction de l’usage de drogues du 10 au 14 décembre 2018 à Nairobi au Kenya. L’ANCE-Togo a participé activement aux travaux de cette rencontre.

Ce forum qui se situe dans le cadre de la 4ème conférence internationale sur la réduction de la demande de drogue dans le monde entier, a permis à plusieurs jeunes d’échanger leurs expériences et les bonnes pratiques de prévention de l’usage de la drogue dans les communautés. Il s’est agi également pour ces jeunes de définir les éléments importants à prendre en compte dans l’élaboration des plans d’actions efficaces dans la prévention de la toxicomanie dans leur pays.

Plus de deux-cent délégués issues de 19 pays du monde entier dont le Togo représenté par l’ANCE, ont participé aux différentes activités de ce forum animé par l’Initiative de leadership pour la jeunesse de la Coalition Anti-Drogue des Communautés d’Amérique (CADCA). Ces jeunes leaders ont vu leurs capacités renforcées sur le Cadre Stratégique de Prévention. Un modèle de changement communautaire mis en œuvre par CADCA dans plus de 25 pays pour permettre aux communautés d’analyser systématiquement les problèmes liés à l’usage de drogue et proposer des solutions en tenant compte des causes fondamentales et des conditions locales de chaque communauté. Cette rencontre a bénéficié de l’assistance financière du Bureau international des stupéfiants et de l’application de la loi du Département d’État des États-Unis d’Amérique, de ISSUP et du gouvernement Kenyan.

Pour Monsieur Sadath Mourtala, coordonnateur anti-drogue et représentant de l’ANCE-Togo, ce forum a permis de partager avec les autres participants l’approche communautaire mis en œuvre par son institution pour prévenir la consommation des substances psychoactives dans plusieurs quartiers de Lomé. Il s’engage par la même occasion à traduire dans les faits les connaissances acquises à ce forum de haut niveau pour une réduction significative du taux d’usage de drogues dans son pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.