Lutte contre la corruption : ANCE dresse un bilan positif de la 1ère phase du PPAJCR

Le projet pilote d’actions en justice pour lutter contre la corruption (PPAJCR) a démarré en juin 2017 par une conférence de lancement qui a connu la participation de plus de 150 acteurs et mobilisée la presse nationale et internationale. Il était difficile à cette époque de prévoir le degré d’atteinte des résultats prévus. Aujourd’hui c’est chose faite, la phase une du PPAJC a été un grand succès à la satisfaction générale de l’équipe du projet. Suivez plutôt.

Le premier succès dudit projet a été d’abord d’avoir su bien communiqué pour rassurer tous les acteurs de la nécessité de joindre nos efforts pour combattre la corruption au Togo. Des institutions étatiques, des partenaires techniques et financiers, des organisations de la société civile, des acteurs du secteur privé et des citoyens eux-mêmes, tous ont  adhéré à nos messages. A travers des vidéos soigneusement produites et largement diffusées, des nombreuses émissions dans les télévisions et les radios traditionnelles ou en ligne, la publication de nombreux articles, le thème de la corruption n’est plus un tabou au Togo et tous les acteurs convaincus de la nécessité  de renforcer les mesures pour combattre ce fléau. Plusieurs médias ont créé des rubriques pour discuter du sujet, plusieurs OSCs s’y intéressent, le bilan est satisfaisant.

Plus que satisfaisant encore est l’objectif lié au renforcement de l’ANCE en tant que Contact National de Transparency International (TI) au Togo. Grâce au projet, l’ANCE est devenue l’ONG de référence sur les questions de gouvernance au Togo.  Partenaire clé de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), représentant des OSCs dans le comité exécutif du cadre de concertation et de coordination des acteurs sur la prévention et la lutte contre la corruption au Togo (structure représentant les institutions étatiques, OSC et secteur privé), membre du comité bonne gouvernance et justice de la Cellule Climat des Affaires (basée à la présidence) et point focal du projet MCC, l’ascension de l’ANCE  n’a pas fini d’étonner plus d’un. Profitant de ces privilèges, nous avons contribuer efficacement à plaider pour le financement du plan stratégique de la HAPLUCIA, collaborer efficacement dans l’élaboration de l’avant-projet de loi portant prévention et lutte contre la corruption au Togo, la mise en place du cadre de concertation et de coordination des acteurs, la préparation de l’examen du Togo par les experts de la CNUCC, etc.

Nous avions en outre organisé avec  succès un plaidoyer de haut niveau pour une intégration transversale de la lutte contre la corruption dans les projets de développement en rencontrant plusieurs responsables d’organisations, institutions régionales et internationales et ambassades accréditées au Togo notamment le représentant de l’UEMOA au Togo, le président de la BOAD, l’ambassadeur de France au Togo, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, le chef département juridique de la BIDC, la responsable des questions de gouvernance au PNUD et le chargé économique de l’ambassade des USA.

Plusieurs défis restent à relevés par l’équipe de l’ANCE-Togo au cours de cette seconde phase du projet notamment l’organisation d’un atelier international des acteurs sur les instruments internationaux et bonnes pratiques de lutte contre la corruption, le renforcement institutionnel du Réseau Anti-Corruption (RAC-Togo), la mise en place et  l’opérationnalisation des centres d’assistance juridique et d’action citoyenne dans les cinq régions économiques et la collaboration avec la HAPLUCIA pour exercer des actions en justice contre des actes avérés de corruption. Pour le Directeur Exécutif, Dr Fabrice EBEH, ces résultats tangibles ont été obtenu grâce à l’engagement et au dynamisme de son équipe, mais il affirme que loin d’être satisfaits, les efforts seront redoublés pour l’atteinte et le dépassement de tous les résultats prévus.

Pour plus de détail, suivez l’entretien de Dr Fabrice EBEH au micro de Ecoconscience.tv en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.