Lutte contre la corruption: l’heure du bilan avec les corps de contrôle

Comme à l’accoutumé, le monde entier a commémoré la 16ème édition de la journée internationale de lutte contre la corruption. La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées en partenariat avec tous les corps de contrôle et les acteurs de la société civile à l’instar de l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement, Contact National de Transparency International ont commémoré cette journée, 09 décembre 2019, à Lomé en présence du coordonnateur du système des Nations Unies au Togo et du Directeur chargé des relations avec les institutions de la république. Pour cette 16ème édition, le thème retenu par les Nations Unies reste identique qu’a l’édition passé : « Tous unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ». Au Togo, cette journée a été commémorée par l’ensemble des acteurs membres du cadre de concertation et de coordination dans la lutte contre la corruption. Elle a servi de cadre d’échange et de présentation des bilans des actions des organisations de la société civile en occurrence l’ANCE-Togo et ALG et les différents corps de contrôle notamment l’IGF, l’IGE, CENTIF, Cour des Comptes, ARMP, DNCMP, ITIE, OTR et HAPLUCIA. Au cours de cette journée, Dr Fabrice EBEH, Directeur Exécutif de l’ANCE-Togo a présenté le bilan des actions de sa structure qui comprend les actions de sensibilisation et d’information, le renforcement des capacités des acteurs, la coordination des actions des OSCs, le plaidoyer l’opérationnalisation d’un numéro vert qui est le 8287 et le renforcement du partenariat. Il a plaidé pour que les autorités compétentes approchent les institutions de notation pour mieux comprendre et connaitre les indicateurs sur lequel il faut travailler davantage pour changer les donnes au plan international. Le coordonnateur du système des Nations Unies au Togo, dans ses mots a exprimé ses gratitudes aux autorités togolaise pour les reformes engager pour l’assainissement des finances publiques et à appeler tous les acteurs à une synergie d’action pour une lutte efficace contre la corruption et les infractions assimilées. Pour le Président de la Haute autorité, WIYAO Essohana a félicité les acteurs pour l’ensemble des actions réalisées en 2019 et les a exhorté à poursuivre les   réformes juridiques et institutionnelles et l’application des sanctions pour lutter efficacement contre le fléau de la corruption au Togo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.