Lutte contre la corruption: Plus de 1000 élèves du lycée Maman N’Danida de Pya sensibilisés

Le Lycée Maman N’Danida de Pya situé dans la commune de Kozah 2 a servi de cadre ce matin 3 mars 2020 d’une séance de sensibilisation de l’équipe CAJAC de Kara sur la lutte contre la corruption, le rôle des CAJAC dans la région, la gratuité de leurs prestations et de leur saisine   via le numéro vert 8287 pour dénoncer des actes de corruption. Environ 1500 citoyens : élèves, corps enseignement et le personnel administratif du Lycée Maman N’Danida de Pya de Kara situé à 420 km de Lomé ont participé activement à cette séance de sensibilisation dont l’objectif est d’informer et sensibiliser les apprenants sur le rôle du CAJAC dans la lutte contre la corruption et sur l’existence   d’un numéro vert (8287) pour dénoncer librement les cas de corruption avérés. Ce projet financé par le Pro-CEMA a permis au CAJAC de renforcer la capacité de ces apprenants sur l’importance du contrôle citoyen de l’action publique dans cette lutte commune contre ce fléau qui paralyse l’économie nationale. L’équipe CAJAC de Kara a profité de cette occasion pour instruire le personnel administratif, le corps enseignant et les élèves sur l’éveil de la conscience citoyenne et la nécessité de faire recours au CAJAC dans la région pour déposer les plaintes d’acte de corruption afin de faire valoir leur droit.    La tenue de cette activité au sein dudit lycée a réjoui les responsables et les apprenants qui se sont familiarisés avec l’équipe et ont promis dorénavant de décourager les actes de corruption dans la région de la Kara. Le directeur dudit lycée M. HALOUBIYOU a souhaité que l’équipe CAJAC fasse plus de tours dans d’autres établissements scolaires pour de pareilles sensibilisations pour une prise de conscience collective dans la région conduisant à une lutte plus efficace. M. Abdoul-Zakaï MAMAN, Juriste au CAJAC de Kara, a remercié les autorités administratives du lycée Maman N’Danida de Pya et a rassuré les dirigeants que leurs portes seront toujours ouvertes pour recueillir les plaintes. Il a par la suite exhorté les élèves à faire bon usage des informations reçues pour sensibiliser leurs parents sur la gratuité des prestations des CAJAC ainsi que celle d’appel du numéro vert (8287) afin d’inciter toute la population de Kara à dénoncer les cas de corruption dont elle en sera victime ou témoin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.