Togo : Risques et sécurités juridique au centre des échanges des membres de TI

L’ANCE-Togo, Contact National de Transparency International (TI), a bénéficié de l’appui technique de deux experts de cette noble institution sur les questions liées à la sécurité juridique. C’est dans cette optique qu’un atelier sur la gestion des risques et la sécurité juridique s’est déroulé les 8 et 9 février 2018 au siège de l’ANCE à Lomé.

Cet atelier a pour objectif de renforcer les capacités de l’ONG ANCE-Togo, contact national de Transparency International, sur la gestion de la sécurité juridique et la gestion de risques dans la mise en œuvre de ses activités. C’est la troisième rencontre de renforcement des capacités que l’ONG ANCE-Togo obtient de TI depuis qu’elle est devenue Contact National de TI, après celle relative à la mutation à Office 365, à l’atelier de renforcement sur les outils de TI.

Cet atelier a réuni pour deux jours, l’équipe du projet, les membres du conseil d’administration de l’ANCE et huit membres du conseil d’administration de Social Watch Bénin, un autre Contact National de TI. La formation a été marquée par divers exercices pratiques via une méthodologie participative et a permis d’analyser les forces et faiblesses afin d’identifier les menaces spécifiques et d’élaborer des plans de sécurité pour faire face aux menaces. Ces échanges ont permis aussi aux participants d’être mieux outillés pour faire face à la cyber criminalité et de respecter les lois en vigueur en matière de publication de l’information, le droit d’auteur et bien d’autres sujets d’intérêts communs.

Pour les experts de TI, c’est une étape importante dans la vie de toute organisation que de se soumettre à cet exercice d’évaluation des risques afin de s’approprier les mécanismes et stratégies pour en réduire considérablement la vulnérabilité. Le Directeur Exécutif de l’ONG ANCE-Togo, Dr Fabrice Ebeh, a félicité le Secrétariat de TI pour son accompagnement et les deux experts pour leur dévouement. Tout en se réjouissant de la participation de l’organisation sœur Social Watch Benin, il a fait comprendre que ce renforcement de capacité a permis aux deux organisations notamment à l’ONG ANCE-Togo de connaître ces forces et faiblesses en matière de risques et sécurité et d’élaborer un plan de gestion des risques que son organisation entend mettre en œuvre scrupuleusement.

IL convient de rappeler que cet atelier a été co-financé par le Secrétariat de TI et l’Union européenne.

Une très courte vidéo de l’atelier est disponible ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.