Togo : vente en détail de cigarettes, ANCE-Togo attire l’attention du gouvernement

L’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement (ANCE-Togo) a rendu public les résultats de l’étude sur la vente en détail des cigarettes réalisée au Togo. C’était au cours d’une conférence de presse animée au siège de l’ANCE-Togo le 18 avril 2018 en présence des professionnels de médias.

Les résultats de l’enquête sur la vente en détail de cigarettes réalisée par l’ANCE-Togo sont assez inquiétants. Cette situation, selon M. ODJI Kokou Clément, Coordonnateur du Projet de lutte contre le tabagisme, présente assez de conséquences néfastes. La vente en détail de cigarettes se poursuit au Togo malgré l’interdiction formelle de cette pratique par le décret de 2012 sur la réglementation des points de vente au Togo.  Le constat amer révèle que les cigarettes vendues en détail deviennent relativement moins chères et donc accessibles aux jeunes qui finissent par être des consommateurs réguliers. En outre, la vente en détail de cigarettes mine les politiques antitabac efficaces existantes en limitant l’exposition d’une personne aux étiquettes d’avertissement sanitaires et réduis l’impact de l’augmentation des taxes sur les produits du tabac. La vente en détail constitue au-delà une forme de commerce illicite dans les pays où ces ventes sont interdites par la législation en vigueur.

Afin d’apporter des solutions durables au phénomène de la vente en détail de cigarettes en Afrique notamment au Togo, l’ANCE-Togo réitère les recommandations de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac (CCLAT): adopter et appliquer des lois appropriées ; interdire toutes les formes de publicité, de promotion et de parrainage en faveur des produits du tabac, y compris tout matériel publicitaire ou promotionnel relatif à la vente du tabac et envisager l’octroi de licences aux détaillants pour pouvoir contrôler la vente de cigarettes en détail. L’ANCE-Togo demande aux autorités togolaises de mettre fin à l’hémorragie en appliquant rigoureusement les sanctions prévues par la loi aux firmes et à leur partenaires distributeurs.

 Pour plus de détails suivez la vidéo en cliquant ICI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.