Vers l’opérationnalisation de deux centres d’assistance juridique et d’action citoyenne au Togo

L’ANCE-Togo à travers plusieurs actions encourage la mise en œuvre des réformes pour garantir la transparence dans la gestion des affaires publiques, la bonne gouvernance économique et lutter contre la corruption. Elle vulgarise les textes existants pour éduquer les citoyens sur leurs droits et devoirs afin de créer une masse critique pour une meilleure lutte contre la corruption au Togo. Elle encourage également la participation citoyenne dans la dénonciation des actes et la lutte contre la corruption. La création des Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) intervient pour rendre effectif cette participation citoyenne.

Les Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) ont pour mission de renforcer le pouvoir des citoyens en apportant un conseil et une assistance juridique gratuits aux victimes de pratiques de corruption. L’installation de ces centres permet de mettre à la disposition des citoyens gratuitement une expertise juridique et administrative de qualité. Il s’agit également de donner aux populations des moyens appropriés nécessaires à la connaissance de leurs droits pour mieux s’attaquer aux racines de la corruption.  Ainsi cette nouvelle expérience va contribuer à coup sûr à l’instauration de la bonne gouvernance locale par le renforcement de la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et le plaidoyer local et régional en faveur de l’amélioration du cadre institutionnel de la transparence et de la reddition de comptes. Ces CAJAC assurent quotidiennement l’accueil des citoyens, la réception et le traitement de leurs requêtes, l’analyse et l’assistance juridiques nécessaire pour recouvrer leurs droits, suite à des actes de corruption dont ils ont été l’objet. Autres activités reconnues aux CAJAC, les actions de communication et de sensibilisation destinées à conscientiser les citoyens sur les méfaits de la corruption afin de dégager une masse critique pour un engagement citoyen contre ce fléau.

L’ANCE-Togo déploie donc les efforts conséquents pour impliquer les citoyens dans cette démarche en les encourageant à contrôler, condamner et dénoncer toute tentative de corruption à travers un système de valeurs. Le principe d’autonomie est au cœur des CAJAC. L’objectif est de mettre à la disposition des citoyens des moyens juridiques pour les guider et les conseiller. Il s’agit également de faire participer les acteurs traditionnels comme les chefs religieux dans la mobilisation des citoyens pour promouvoir l’honnêteté, la transparence et la justice. Les populations doivent prendre conscience de leur statut de citoyen qui implique des devoirs dont le respect de la loi. En plus la création des clubs anti-corruption dans le cadre des CAJAC permet d’assurer la pérennité de la sensibilisation et ont pour rôle d’aider les habitants à dénoncer et lutter contre la corruption.

L’ANCE travaille chaque jour pour impliquer davantage de bailleurs dans la mobilisation des ressources pour rendre opérationnel les CAJAC dans les cinq régions économiques du Togo. Au total il est prévu la mise en place de cinq (05) CAJAC dont une dans chaque chef-lieu de région. Grâce à un financement de l’Union européenne, du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et de Transparency International, un premier CAJAC sera opérationnel d’ici fin mars à Kara et à Lomé. Nous invitons les autres bailleurs de fonds à se joindre à nous pour rendre opérationnel d’autres CAJAC dans le pays. Les CAJAC constituent un outil efficace mis en place par Transparency International (TI) et qui sont mis en œuvre dans plus de 50 pays et qui ont permis de réduire sensiblement le taux de corruption dans les pays où ils ont été mis en place. Le Togo étant considéré comme pays « endémique » vu le taux élevé de corruption selon le classement de TI, l’ANCE invite les bailleurs à appuyer ses efforts en vue de l’opérationnel de tels centres dans les régions pour meilleure gouvernance locale au Togo.

Rappelons que le Secrétariat international de TI à Berlin fournit l’assistance technique pour la mise en œuvre de tels CAJAC.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.