14/12/2017

CORRUPTION & POLITIQUE

Corruption en Politique

La corruption politique est le détournement de l’utilisation du pouvoir public par les fonctionnaires du gouvernement dans le but de tirer des avantages. Un acte illégal posé par un titulaire de fonction est considéré comme corruption politique si et seulement si l’acte est directement lié à leurs fonctions officielles, ou bien est réalisé en vertu de la loi ou implique le trafic d’influence.
Il existe diverse formes de corruption: l’extorsion, le favoritisme, le népotisme, le patronage, le trafic d’influence, la magouille et le détournement. La corruption peut entraîner la criminalité, le trafic de drogue, le blanchiment d’argent, le trafic humain, et plus encore. L’abus du pouvoir gouvernemental à d’autres fins, tel que la répression des opposants politiques et la brutalité généralisée des policiers s’inscrit aussi dans la corruption politique.

Selon les estimations au niveau mondial, annuellement la corruption seul implique plus de 1 milliard de dollars US. Un État où la corruption politique est incontrôlée est connu comme un Kleptocrate, littéralement «Gouverner par des voleurs».
En politique, la corruption affaiblit la démocratie et la bonne gouvernance en bafouant ou renversant les processus officiels. La corruption électorale et dans le législatif réduit la responsabilité et fausse l’élaboration des politiques; la corruption dans le système judiciaire compromet l’État de droit; et la corruption dans l’administration publique conduit à un travail inefficace. Il viole le principe de base de la république en matière de la centralité de la vertu civique. D’une manière générale, la corruption sape la capacité des institutions gouvernementales si les procédures sont négligées, les ressources sont détournées, et que l’on achète ou vende les bureaux publics. La corruption affaiblit la légitimité du gouvernement et les valeurs de la démocratie qui sont la vérité et la tolérance.
L’objectif de ce programme est (1) d’évaluer le niveau de la corruption politique au Togo et de produire et publier un rapport indépendant; (2) organiser des réunions de discussion ouvertes avec les principales parties politiques et les institutions du Togo et (3) établir une activité centrée sur le suivi des citoyens pour lutter efficacement contre la corruption politique.