16/01/2018

TOGO-Appui à la Lutte contre l’Exploitation Forestière Illégale (TALEFI)

TOGO - Appui à la Lutte contre l’Exploitation Forestière Illégale (TALEFI)

En vue d’assurer un développement économique durable, le Togo s’est engagé courageusement dans un vaste programme de développement au sein duquel l’aspect environnemental est mis en avant. Le Togo prévoit ainsi la promotion d’une gestion forestière durable et une vaste campagne de reboisement. A ce titre, le Gouvernement a adopté la loi n°2008-005 portant loi-cadre sur l’environnement le 30 mai 2008 et la loi n° 2008-09 portant code forestier. En outre, le décret n° 2009-092/PR, portant Organisation et Fonctionnement du Fonds National de Développement Forestier a été adopté. Le gouvernement a également adopté en 2011 une Politique forestière ainsi que le Programme d’Action Forestier National (PAFN) qui vise à revaloriser le couvert végétal togolais. Le gouvernement met aussi en œuvre actuellement le programme AMCC+ avec l’appui de l’Union Européenne. Ce programme a pour objectif général d’appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par les changements climatiques et comme objectifs spécifiques (1) réduire la vulnérabilité climatique du Togo par des mesures de préservation de la ressource forestière et des sols et d’efficacité énergétique et (2) d’améliorer le contexte institutionnel en lien avec les changements climatiques.

Mais malgré ces progrès, la gestion forestière togolaise connaît plusieurs défis dont l’exploitation illégale, et des crimes associés comme blanchiment d’argent, non-paiement des taxes douanières, corruption d’agents de l’Etat, trafic d’influence. Certains opérateurs économiques et en particulier les sociétés forestières profitent en effet d’une législation et de contrôles qui ne sont pas encore renforcés pour multiplier les permis d’exploitation et contourner la législation en vigueur. L’impact et les dégâts occasionnés laisseront des conséquences permanentes sur l’intégrité et la qualité des forêts Togolaise. ANCE-Togo a déjà mis en œuvre un projet de lutte contre le trafic illicite du bois avec l’appui de plusieurs partenaires ce qui a permis de mettre en prison plus d’une cinquante d’exploitants illégaux et de saisir près de 32 conteneurs de bois illégaux à destination de l’Asie.

Le présent projet permettra de tester concrètement le système de contrôle et de le renforcer grâce à une collaboration accrue avec les autorités judiciaires. Au vu de sa spécificité (faible densité de population, domaine forestier plus ou moins vaste, diversité de ressources naturelles, programme de développement intégré), le Togo pourrait ainsi devenir un modèle en matière de gouvernance forestière et les résultats probants du projet pourront être répliqués dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.

objectif global du projet

  • Informer et former les acteurs sur les méfaits de l’exploitation forestière illégale
  • Réaliser des enquêtes et investigations pour identifier les trafiquants
  • Collaborer avec les forces de l’ordre pour arrêter les trafiquants
  • Appuyer les procédures judiciaires pour l’application effective des peines

Pour plus d’information sur ce projet contactez-nous